L'histoire de la chemise western

Chemise western 1876Entre 1870 et la fin des années 1890, la chemise de travail était boutonnée ou lacée uniquement au passage de la tête, avec pas plus que 4 ou 5 boutons. Ce n’est qu’à la fin des  années 1890, que les premières chemises complètement boutonnées sur le devant apparaissent. Elles ne deviendront populaires que vers 1910. Il faut se rappeler qu’à l’époque, les vêtements étaient confectionnés en fonction du confort, la robustesse, la matière disponible et non par rapport à la mode.

Entre 1870 et 1910, la chemise n'avait pas de poche, ou seulement une et était sans col.  On utilisait des cols détachables qui se fermaient à l'aide de boutons amovibles en métal. Trois formes de col étaient proposées : dressé, rabattu ou à coins cassés. 

Vous le devinerez, les chemises étaient peu lavées. On la portait souvent toute la semaine avant de la mettre à la lessive durant la fin  de semaine d’où le nom commun attribué « One Week Shirts »!

L’hiver, le cowboy portait d'épaisses chemises en laine, de couleur foncée ou terne avec un col rabattu. Par temps plus chaud, il portait la chemise en coton blanche unie ou à lignes.  On dit que les Texans aimaient les chemises à petits carreaux (Check  ou Hickory).  Disponibles principalement en tons de blanc et noir, noir et rouge, noir et vert.

Chemise western avec plastronMoins connu de nos jours, un deuxième modèle de chemise était également présent à l’époque. La chemise « Bib Front » (« plastron à bavoir »), un modèle qu’on enfilait par le cou (« pull-over ») qui disposait d’une pièce boutonnée (sorte de plastron) par-dessus la fermeture qui s'enlevait entièrement ou partiellement et qui couvrait une partie de la poitrine. Le plastron pouvait être d’une couleur contrastante ou avoir des piqûres et des broderies de fantaisie. Il pouvait être de plusieurs formes différentes, être plus large ou plus étroit selon le style choisi.

Aujourd’hui, la chemise western se décline en une multitude de couleurs, unies ou à carreaux, et dans des matières différentes (coton, lin, denim, matières synthétiques…). Tant pour la femme que pour l’homme,  la chemise western moderne comporte plusieurs particularités qui font d'elle un modèle unique et très original. Empiècements frontaux assortis, doublure fleurie, poches et boutons-pression, brodée sur la poitrine et dans le dos, cintrée ou non-cintrée, unies, fleuries, à carreaux, l’originalité des chemises proposées est infini.

Portée à l’origine par les cowboys américains, la chemise western constitue encore aujourd’hui une pièce vestimentaire maîtresse du cavalier et de la cavalière western.

 

Pour voir de belles images du temps de lOuest : 

100 Best Historical Photos of the American West