L’histoire du foulard western bandana

À l’époque de la conquête de l'Ouest (1800-1890), le coton et la laine constituaient pratiquement les seules matières disponibles pour la fabrication des vêtements. On retrouvait aussi, mais plus rarement, le lin et la soie.  Les vêtements étaient confectionnés pour leur confort et surtout leur durabilité, mais aussi pour leur utilité. Dans ce sens, le foulard (ou bandana) était utilisé par les cowboys pour se protéger de la poussière quand ils accompagnaient les troupeaux. Il avait aussi une multitude d’autres fonctions.  On l’utilisait pour se protéger du froid en hiver, pour absorber la transpiration l’été, pour filtrer l’eau, pour tenir un récipient trop chaud ou même bander une blessure. Il pouvait aussi servir à couvrir les yeux d'un cheval rebelle ou apeuré. Tristement, on a également associé le bandana au crime. Son utilisation par des hors-la-loi qui étaient impliqués dans des vols et des crimes à l'époque a terni son image.

Le bandana est aujourd'hui un accessoire de mode western bien connu. Certains disent que le nom « bandana » proviendrait du mot sanskrit «badhnati», qui signifie « attacher ».  D’autres affirment que ce serait plutôt du mot hindi bandhnu, un processus de teinture. Dans tous les cas, le mot « bandana » n'était pas communément utilisé par les cowboys du 19e siècle.

À l’origine, la plupart des foulards étaient unis et disponibles en bleu, marron, gris ou noir. Les colorants rouges étant difficilement durables à l’époque.  Plus tard, on retrouvera les foulards avec motifs. Étonnamment, le motif « paisley » ne viendrait pas du nom de la ville Paisley en Écosse où on y pratiquait la production de châles, mais plutôt de la région du Cachemire (qui faisait autrefois partie de l'Empire perse).  Il est aujourd’hui le motif emblématique du foulard western.

Plus tard, le bandana sera utilisé pour de la publicité dans le paysage de la culture pop. Les bandanas seront utilisés pour montrer l’affinité à une équipe sportive, par les musiciens ou les vedettes de cinéma. Des Yankees à Elvis, en passant par la promotion des personnages de Disney, on pourra même trouver des bandanas dans les boîtes de céréales Kellogg comme pièces à collectionner.

cowboy foulard bandana westernLe foulard peut être noué de plusieurs façons. Il peut se porter plié en diagonale pour former un triangle avec les pendants noués ou libres. Ou encore, si sa taille le permet, il peut être entouré plusieurs fois autour de la nuque et les deux pendants sont noués sous le foulard. Ce cowboy porte un bandana sous son col de chemise comme une cravate, et simplement noué.

 

 

Je vous invite à lire l’article de Mads Jakobsen qui raconte l’histoire du bandana avec beaucoup de détails et illustrée d’images :The History of the Bandana  

Autres sources :

http://dresslikeagrownup.blogspot.ca/2012/10/its-hip-to-be-square.html

http://www.thewildwest.org/cowboys/wildwestcowboyfacts/211-bandana-kerchief